ACTUALITES

L’édito 2019

                                                               1919-2019
                                                                                                                 

                                Les erreurs de l’histoire ont la peau dure !  
                        Georges Clémenceau (France), Thomas W. Wilson (Etats Unis)
              David Lloyd George (Grande-Bretagne), Vittorio Emanuele Orlando (Italie)
       Le 28 juin 1919, date anniversaire de l’attentat de Sarajevo, le traité de Versailles mettait fin  au terrible conflit de la Première guerre mondiale. Soulevant de très nombreuses critiques, la ratification dudit traité sera arrachée à l’Allemagne suite à un odieux chantage imposé par la France.    De son côté, le Sénat américain refusera de signer la ratification, fidèle au principe du président Wilson, « du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes».
En 1918, la coalition alliée à gagner la guerre.   En 1919, la France a perdu la paix.
On connait la suite…
Pour fêter l’évènement outre Manche, un grand bal est donné au Savoy à Londres. Coïncidence ou pas, le groupe musical choisi pour mener la danse n’est autre que l’Original Dixieland Jazz Band (premier groupe à graver un disque de jazz), lequel enregistre un triomphe pour ce « Bal de la victoire ».
Le roi George V, Foch et même Pétain les applaudissent à tout rompre.
                                                     
Et pourtant, pas l’ombre d’un Noir dans le groupe, pas même un métis !  Mais comment les jazzmen noirs ont-ils ainsi pu se faire coiffer au poteau par une bande de Blancs ? écrira Arthur Little, alors que la coalition alliée et la France en particulier ont embrassé tant de soldats Africains-Américains, soldats de couleur, musiciens pour la plupart dont 171 d’entre eux seront cités et décorés.
Fort heureusement l’année 1919 est aussi porteuse de joie et d’espoir :
–  Création de la Société des Nations.
–  L’atelier de munitions et obus André Citroën est reconvertie en usine de voitures automobiles.
–  Inauguration du premier vol commercial régulier reliant Paris à Londres.
–  Premier vol transatlantique sans escale réalisé par deux aviateurs britanniques.
–  Naissance grands musiciens de jazz :
     tels, George Shearing, Lennie Tristano, Nat King Cole et Art Blakey (excusez du peu !).

« Le Jazz est un bienfait venu du malheur africain en Amérique. Un élixir magique à base de blues et de prières, de syncope et de Mardi Gras. Sacré mélange, mix sacré, c’est la seule drogue qui vous rend accro et en même temps tout à fait libre ».  Didier Pourquery.

Alors gageons nous aussi que Jazz en Morvan apporte sans distinction d’origine, de couleur ou de condition, la joie et la sérénité et que tous ensemble, organisateurs, bénévoles, musiciens, spectateurs, sympathisants, puissions grâce à la musique œuvrer modestement à rendre le monde meilleur.

Christian Godon,
Président de Jazz en Morvan

« Sans la musique, la vie serait une erreur »   Nietsche.

La bande annonce du Festival

     France Inter le 6 février 2019
            A réécouter >
Carnets de campagne