Tara

               

Sofiane Messabih    Sandrine Kohler
                       Le Duo                                        

Sofiane Messabih 

Saxophoniste, accordéoniste, compositeur, arrangeur et chef de chœur. Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Musicales en jazz, d’un prix de perfectionnement et d’un DEM de  saxophone (classique et contemporain) de plusieurs conservatoires (Genève, Chalon sur Saône, Belfort et Dole), ce Bisontin évolue au sein de projets artistiques aux esthétiques très variées. Sofiane étudie actuellement l’écriture et la composition dans la classe de paul Boissieux à l’ENM de Belfort

En 2012 Sofiane a composé une pièce (« Ca court à tételle) pour les 35 ans de  l’orchestre d’accordéons « l’écho du jura » de Courtételle (Suisse). Pièce qui a reçu les félicitations du jury lors du concours à Péry en juin 2013.Il a également composé pour le 30ième anniversaire des enfans de l’espoir (choeur d’enfant adolescents), la pièce finale du spectacle (« perpetua canticum »).

Fondateur de la « compagnie Zegaf » (3 spectacles d’humour musical et un tribute to Zappa) et du Shirei trio (Lauréat de l’IAE tremplin jazz à Tours en 2010, sélectionné par le réseau scène de jazz) il s’investit pleinement dans la recherche et la création.

Compositeur attitré de  la compagnie de théâtre « Teraluna » depuis 2007, il a également écrit pour la danse contemporaine en 2009 (collaboration avec C.Vuillemin).

Sofiane a été sollicité par l’association « l’arbre canapas » pour intégrer « l’Eléfanfare » (nombreux concerts dans les festivals de rue et de jazz) et  le projet « Tribute to the Who » avec le trompettiste G.Grenard.

De 2004 à 2011, il joue avec Aldebert (chanson française : concerts dans toute la France, Olympia, bataclan, grand Rex…en Belgique et en Suisse).

Sofiane a participé à l’enregistrement de 12 albums et 3 dvd. Il est disque d’or pour l’album enfantillages de G. Aldebert

Sandrine Kohler

Accordéoniste, professeur et chef d’orchestre
Sandrine débute l’accordéon à l’âge de 9 ans.

En 1991, elle obtient un 1er Prix en catégorie Excellence danse au concours national UEPA ; en 1992, un 1er Prix médaille d’or en catégorie Excellence genre et en 1993, une coupe et félicitations du jury en catégorie Vivace au concours national « Artiste en scène ».

En 1996, Sandrine entre à l’Ecole Nationale de Musique de Belfort auprès de Myriam Joly et commence l’étude de l’accordéon à Basses Chromatiques.

En 1999, elle obtient un 1er Prix médaille d’or aux finales de l’UNAF à Paris et son diplôme de Fin d’Etudes (DFE) avec mention deux ans plus tard.

Parallèlement, Sandrine poursuit des études de musicologie à l’université de Dijon où elle obtient sa Licence et prépare ensuite une maîtrise consacrée à la grande tragédienne de la chanson française Edith PIAF.

A cela s’ajoute diverses formations (« les deux K », « D’eux » …) dans lesquelles Sandrine évolue en tant qu’accordéoniste et chanteuse. De nombreux concerts en solo, des émissions de radio et de télé…

Aujourd’hui âgée de 40 ans, Sandrine s’épanouit en tant que professeur d’accordéon et chef d’orchestre à Besançon (France) et à Courtételle (Suisse) et poursuit son aventure musicale en tant qu’accordéoniste.